La Visite d’achat

L’examen est recommandé dans les 3 jours suivant l’achat.

La quarantaine est indispensable !

Si vous possédez d’autres oiseaux, le nouvel arrivant devra être isolé pendant au moins 6 semaines après la date de son achat et si possible pas sous le même toit. Certains virus peuvent être transmis d’une pièce à l’autre par les mouvements de l’air et la ventilation.

L’Examen de santé

Une examen médical régulier est souvent le seul moyen de déceler un problème de santé sur un oiseau, car c’est un champion pour masquer les symptômes d’une maladie.

Son amaigrissement est caché par son plumage et lorsqu’il montre des changements dans son comportement, dans les tonalités de sa voix ou lorsqu’il présente une respiration rapide et saccadée... il est déjà dans une situation préoccupante !

Principales affections prises en charge chez les oiseaux

Affections à dominantes respiratoires

Oiseaux

Votre oiseau peut être aphone, émettre un bruit ronflant, les mouvements respiratoires deviennent saccadés, le bec reste ouvert. Il s’agit souvent de la décompensation brutale d’une maladie susjacente... L’urgence est alors absolue et nécessite analgésie et oxygénation.

Le diagnostic fait appel principalement à l’imagerie médicale (radiographie, scanner, endoscopie) et aux prélèvements biologiques.

Il peut s’agir principalement d’une maladie fongique (aspergillose), de chlamydiose, de maladie hépatique (lipidose). On observe également ces symptômes respiratoires lors d’hypovitaminose A ou lors d’affections de l’appareil reproducteur (p.ex. rétention d’œuf) ou rénal.

Affections à dominante digestive

Oiseaux

Des troubles digestifs peuvent initialement apparaître bénins. Ils sont accompagnés d’une perte d’appétit, d’une ingestion qui semble douloureuse, d’un amaigrissement, d’une diarrhée.

Les agents peuvent être divers :

  • Parasites internes : capillariose, ascaridiose, heterakidose, coccidiose...
  • Levures : Mégabactériose
  • Fongique : candidose
  • Viral : Bornavirose appelée PDD ou Syndrome de dilatation du proventricule

Le diagnostic de ces maladies fait appel à des examens complémentaires : radiographies, prélevements biologiques, biopsies

Affections des pattes, du bec et des plumes

Oiseaux

Différents causes peuvent-être à l’origine de boiterie ou de difficulté de préhension du perchoir chez les oiseaux de cage.

Il convient d’examiner avec précaution les extrémités podales (y a-t’il des excroissances de corne, les articulations sont-elles gonglées, les mouvements sont-ils normaux , les griffes s’usent-elles? ) Mais il s’agit surtout de déterminer s’il existe d’autres signes généraux associés .

En effet les causes peuvent être parasitaires, bactériennes, carentielles (calcium vit D , iode), toxiques, tumorales ou virales.

D’autres signes peuvent affecter les plumes et le bec avec ou sans manifestations de picage. Les causes sont multiples :

Oiseaux
  • Acariens : poux rouge, poux gris, gale
  • Avitaminose A : excès de graines oléagineuses - lipidose hépatique
  • Parasites internes : Giardiose chez les callopsites et perruches ondulées, mais également les vers par le action spoliatrice
  • Dermites fongiques , bactériennes
  • Dermites virales : Variole aviaire chez le canari amazone et pione, Polyomavirose (BFD), PBFD