Examen annuel de santé

Il permet de s’assurer de la bonne santé de votre petit compagnon.

Différents points de contrôles sont effectués :
- vérification du poids et de l’alimentation
- inspection dentaire qui peut parfois nécessiter une anesthésie flash ,
- examen des oreilles, palpation abdominale, ausculation
- contrôle de la zone peri-anale.

La vaccination contre la myxomatose et la maladie hémorragique virale est recommandée à l’occasion cet examen, car il s’agit de maladies transmises par des insectes piqueurs et contre lesquelles il n’existe aucun traitement.

La Vaccination

Myxomatose | Maladie hémorragique

Prise en charge des affections dentaires (malocclusion, abcès)

Lapins , Cobayes et Chinchillas possèdent des dents à pousse continue.

Lors de défaut d’usure dentaire (souvent lié à une distribution exclusive de granulés), ils peuvent développer une malocclusion dont les signes s’expriment par de la salivation, un manque d’appétit ainsi qu’une diminution significative de la production journalière de crottes.

Le diagnostic et le traitement nécessitent une anesthésie générale gazeuse, des examens radiographiques ou scanner, l’utilisation d’une micro-turbine et d’une table d’examen spécifique. Le limage et l’extraction chirurgicale des dents infectées permettent d’éviter les complications d’abcès.

Afin de limiter les problèmes dentaires il convient d’alimenter correctement les petits rongeurs notamment en leur distribuant tous les jours du foin ainsi qu’un aliment contenant au moins 20% de cellulose.

La Dentisterie

correction des usures | avulsion des incisives | traitement des abcès

Prise en charge des ralentissements du transit intestinal

Chaque jour votre lapin ou votre cobaye doit émettre des crottes.

Lorsque leur quantité diminue ou lorsqu’elles deviennent très petites et sèches, il s’agit sans doute d’un ralentissement du transit intestinal , voir d’un arrêt.

Des examens complémentaires (radiographie, échographie, analyse sanguine) permettent de faire la distinction entre une stase gastrique, un ralentissement intestinal ou une occlusion.

Une hospitalisation de 2 à 5 jours s’avère nécessaire pour prendre en charge cette pathologie car elle nécessite une réhydratation, un traitement contre la douleur, une stimulation médicamenteuse du transit et la plupart du temps une réalimentation par gavage.

En cas d’occlusion le pronostic vital est toujours engagé à court terme, l’intervention chirurgicale est dans ce cas une urgence absolue.

Des aliments spécifiques peuvent aider les lapins qui présentent des troubles du ralentissement du transit digestif.

Gestion des ralentissements ou des arrêts de transit

Lapins et Rongeurs

Transit baryté | Hospitalisation | Alimentation assistée

Prise en charge des affections du tractus urinaire

Les lapins domestiques présentent une grande variété d’affections de l’appareil urinaire et parmi elles, le développement de micro-cristaux de calcium qui va se traduire par la présence de "sable" vésical pouvant parfois aboutir à l’émission d’une véritable boue urinaire.

Cette élimination a des répercussions sur l’état général de l’animal, par irritation de la muqueuse vésicale, de l’urètre et de la peau du périnée ainsi que des pattes (douleur, inflammation). Une cystite et des infections bactériennes secondaires peuvent provoquer de l’incontinence. Il se forme parfois de véritables calculs dans la vessie ou dans l’urètre.

Le diagnostic nécessite selon les cas des examens radiographiques, échographiques et une analyse sanguine (PT, urée, créatinine, calcémie).

Dans les cas sévères une vidange manuelle sous anesthésie ou la pose d’une sonde vésicale peuvent s’avérer nécessaire plusieurs jours de suite. Le traitement chirurgical s’avère parfois nécessaire pour extraire les calculs (urétrostomie - cystotomie).

Les Affections Urinaire

Lapins et Rongeurs

Radiographie montrant la présence de boue urinaire ainsi qu’un calcul urétral

Autres prises en charge

  • Syndrome de la tête penchée : Otite interne - Encephalitozoonose - Vestibulite
  • Affections oculaires : Abcès orbitaire - Uvéites - Ulcères - Appareil Lacrymal - Exophtalmie
  • Affections génitales : Pseudogestation - Adénocarcinome de l’utérus - stérilisation
  • 80% des lapines de plus de 5 ans sont victimes de tumeurs utérines ou ovariennes , la stérilisation précoce est le seul moyen de prévention
  • Affections traumatologiques : fractures : réduction par broches, fixateurs externes, micro-implants

Cystotomie | Urétrostomie | Scanner | Stérilisation de convenance | Traumatologie

Lapins et Rongeurs